soixante-huit mille
Services Web
#tip : #wordpress #mysql #theme #hebergement #plugin

Please insert disk 2

Parmi ces 2 égalités, l'une est bien connue, l'autre beaucoup moins :

5 pages Wordpress = 40 Mo en base de données, indique que l'espace libre de votre base de données va s'évaporer à la vitesse de la lumière en utilisant un thème comme Astra + le système d'historique des modifications de Wordpress.
Et si l'espace disponible en base de données n'est pas un problème pour vous (chanceux !), cela rendra compliqué son export et surtout sa restauration (dans l'urgence).

Pour la second égalité e = mc2 les explications de David Louapre sur sa chaîne Youtube Science étonnante sont magistrales, et je vais tenter d'être aussi clair dans mes explications sur WP.

 

La surconsommation d'espace en base de données

D'où provient une telle quantité de données ?

L'association de ces 2 principes conduit à une quantité démesurée d'espace nécessaire à chaque modification, même mineure. On peut atteindre facilement les limites des bases de données habituellement mises à disposition par les hébergeurs, pourtant bien dimensionnées pour un fonctionnement classique.

 

Le traitement des données en base

La sérialisation des données avant leurs sauvegarde pose des difficultés lorsque qu'un traitement de données est à réaliser (par exemple lors du changement d'URL), il n'est aors pas possible d'agir directement sur les données de la base avec des requêtes SQL ou un éditeur de texte.

 

Des solutions

Dans le cas d'un site déjà en production on pourra agir sur les réglages de WP et l'installation de plugins d'optimisation pour limiter cette surconsommation d'espace et revenir à quelque chose d'exploitable :

  1. limiter l'historique des modifications via le fichier de configuration de WP, en passant à 10 le nombre de versions sauvegardées
  2. optimiser la base de données via un plugin WP pour nettoyer les dégâts déjà effectués

L'espace sera toujours à surveiller pour éviter d'atteindre les limites. Si ces actions ne sont pas suffisantes, la désactivation complète du système d'historique est possible et l'augmentation du quota de bases de données (moyennant un coup selon votre hébergeur), mais les soucis de sauvegarde / restauration perdureront.

 

Dans le cas d'un site à créer, et si il est destiné à contenir un très grand nombre de pages et beaucoup de modifications de contenus, le choix d'un thème moins gourmand est à privilégier, tout en gardant à l'esprit les difficultés lors de la sauvegarde / restauration et le traitement des données en base.

 

Benchmark

Résultats bruts des tests

Theme twentytwenty + Gutemberg + historique ON : page basique -> ajout d'un caractère = + 1 799 o
Theme twentytwenty + Gutemberg + historique OFF : page basique -> ajout d'un caractère = + 1 o

Theme twentytwenty, Gutemberg, historique ON : page enrichie -> ajout d'un caractère = + 5 157 o
Theme twentytwenty, Gutemberg, historique OFF : page enrichie -> ajout d'un caractère = + 1 o

Theme Astra + Beaver, historique ON : page enrichie -> ajout d'un caractère = + 2 2461 o
Theme Astra + Beaver, historique OFF : page enrichie -> ajout d'un caractère = + 89 o

theme Astra + Beaver + started template + historique ON : HP très riche : ajout d'un caractère = + 674 715 o
theme Astra + Beaver + started template + historique OFF : HP très riche : ajout d'un caractère = + 103 o

Chaque sauvegarde de contenu, si minime soit-elle (ajout d'un simple caractère, changement d'une couleur), pourra créer jusqu'à 1 Mo de données en base (ça fait peur, c'est bientôt Halloween), dans le cas d'une page très riche en paramétrage.
A raison d'une modification par jour, la base pèsera 1 Go pour un seul et unique contenu. Inutilisable dans le cas d'un site régulièrement mis à jour.